Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Astuces et Actus

Le Covid-19 en Chine menace à nouveau la production de semi-conducteurs

Penurie de Semi-conducteurs a cause du Covid-19

Depuis quelques jours, le Sud-Coréen Samsung Electronics et l’américain Micron Technology, deux des plus grands fabricants mondiaux de puces alertent contre les risques de pénurie que pourrait provoquer le confinement de la ville de Xian en Chine où le taux de contamination au Covid-19 s’envole. En effet, si la situation ne s’arrange pas assez rapidement, les chaines de production de ces géants, situées dans la région, seront probablement touchées par des retards ou encore des difficultés d’approvisionnement, affectant ainsi la production de nombreux secteur d’activité dans le monde et notamment celui de la téléphonique mobile.

Le 30 décembre dernier, Samsung annonce qu’il est contraint "d'ajuster temporairement" l’activité dans ses usines de la région où il produit 42,5% de ses puces NAND, entrant dans la fabrication des centres de données, des smartphones et de beaucoup d’autres appareils électroniques. Il déclare au Korea Economic Daily, que "Cette décision a été prise conformément à notre engagement à protéger la santé et la sécurité de nos employés et de nos partenaires, qui restent notre priorité absolue", en ajoutant pour rassurer sur une éventuelle pénurie de composant : "Nous prendrons également toutes les mesures nécessaires, notamment en tirant parti de notre réseau de fabrication mondial, pour nous assurer que nos clients ne soient pas affectés." Selon la même source, Samsung emploierait plus de 3 300 personnes dans ses usines de production à Xian et aurait dépensé plus de 10 milliards de dollars pour la création de toutes ses installations dans la région.

Mais la crise sanitaire ne touche pas que le géant coréen, Micron déclare également avoir été contraint de réduire les effectifs de ses unités de production situées dans les environs de la ville de Xian depuis la mise en place, par le gouvernement chinois, de restrictions très strictes pour la lutte contre le Coronavirus. Une situation qui pourrait entrainer, pour le producteur américain, des retards dans l’approvisionnement de ses puces DRAM, un important composant des centres de données.

Mais alors pourquoi ce retournement de situation ?

Il y a une semaine, face à une recrudescence des contaminations au Covid-19, les autorités chinoises ont décidé d’imposer des restrictions très strictes des déplacements dans la ville de Xian et de ses environs. 13 millions d’habitants ont alors été contraints à un confinement sévère dans le cadre du "zéro covid" de Pékin. Il leur est interdit de quitter la ville sans autorisation mais aussi d’aller se ravitailler. Une personne seulement par foyer a le droit de sortir faire les courses une fois tous les trois jours. Pour le travail, seules les personnes exerçant un métier jugé essentiel et autorisée par son employeur ou la municipalité peuvent se rendre sur leur lieu de travail.

A LIRE : Covid-19 : Un nouveau protocole sanitaire pour les entreprises

Ce qui explique l’effectif très restreint des unités de production de Samsung Electronics et de Micron Technology et la menace du retour à une éventuelle pénurie grave de composants électroniques sur le marché mondial des produits High-Tech comme ce fut le cas il y a quelques mois.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article