Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Astuces et Actus

Les plus grands de la mode se mettent à l’éco responsabilité

Le mode et l'ecologie

Préserver l’environnement est devenue un objectif incontournable pour toutes les industries et notamment celle de la mode. En effet, sauvegarder les ressources naturelles de la planète en adoptant des solutions plus écologiques est une démarche de plus en plus courante même chez les plus grands labels de la mode. En mars dernier, nous avons appris avec une immense surprise que la maison de luxe française, Hermès, travailler, en association avec une start-up américaine MycoWorks, sur une nouvelle matière pour remplacer le cuir en développant un matériau durable dérivé des champignons appelé le Sylvania.

D’autres maisons avant ont ainsi arrêté d’utiliser des fourrures et autre peaux dans leurs collections de vêtement et de sacs à main. Désormais, tous tendent vers la mise en place de solutions plus naturelles afin de réduire leur empreinte carbone et leur consommation d’énergie comme l’eau et l’électricité. On parle même de placard vegan sans aucun vêtement d’origine animal.

Vegan dans l’assiette et dans le look

Le véganisme est une tendance qui prend de plus en plus d’ampleur, elle n’est plus réservée aux célébrités ou à une certaine catégorie de personnes, elle ne s’arrête pas à l’alimentation et touche même d’autres domaines comme les cosmétiques, les loisirs et les vêtements. Beaucoup de marques même très célèbres ont décidé de suivre une charte écoresponsable basée sur l’anti-gaspillage, l’impact humain et social, la préservation des ressources, l’artisanat et la certification des labels. Elles refusent ainsi d’utiliser le cuir, la fourrure, la laine, le feutre, ou toute autre substance contenant des graisses animales, dans la composition de leurs vêtements et accessoires.

Elles utilisent du Pinatex, une matière à base de fibre de feuilles d’ananas, des teintures extraites de différentes plantes pour donner de la couleur, du polyuréthane et du papier recyclés et biodégradables, des déchets de maïs, du faux cuir et de la suede, de la viscose issu du bambou ou du soja pour une excellente imitation de la soie, du coton bio, du liège… mais les meilleures produits vegans pour la fabrication des vêtements sont, sans conteste, le lin qui consomme peu de CO2 et qui est super durable, les fibres de cellulose, le lenpur, le cachemire végétal, l’ortie, le raphia, la coco, la fibre Ingeo ou encore le chanvre, une fibre végétale des plus résistante, solide, absorbante et facile à entretenir.

Les marques de luxe se mettent à l’écologie

Aujourd’hui, beaucoup préfèrent consommer bio et les marques même les plus prestigieuses doivent s’adapter. Hermès a, par exemple, présenté son nouveau sac Victoria revisité avec une matière faite à base de champignons, une première pour le maroquinier français qui tente une belle alternative au cuir animal. Louis Vuitton est aussi de la partie, il produit déjà des sacs à 90% écoresponsable en version molletonnée inspirée par la “Pillow Boot”, le soulier à succès imaginé par Nicolas Ghesquière pour le défilé printemps-été 2021 de Louis Vuitton fabriqué en éconyle, une matière à base de fibres de nylon recyclables.

Pour entrer dans le cercle, la marque Karl Lagerfeld s’associe au mannequin très engagée Amber Valletta pour fabriquer les meilleurs accessoires en cuir de cactus, une plante qui, selon les déclarations de cette dernière, " se régénère après l'avoir cueilli, il n’a pas besoin d’eau et c’est une belle matière qui a le même toucher que le cuir ". D’autres labels entrent aussi dans cette tendance écolo comme Adidas qui a commercialisé des Stan Smith vegan et Nike qui a fabriqué toute sa nouvelle collection de baskets en Pinatex.

D’autres marques à connaitre pour des alternatives plus respectueuses de l’environnement

Beaucoup de labels et même les plus luxueux se sont lancés dans des vêtements et des accessoires bio et respectueux de l’environnement. La pionnière fut la maison Stella Mccartney qui depuis ses débuts n’a jamais utilisé ni de PVC, ni de cuir, ni de fourrure ; que des matières vertes. Ses fausses fourrure Koba ont même eu un véritable succès dans l’univers pourtant impitoyable de la mode. Nous avons également le vestiaire hongrois Nanushka qui s’inscrit dans une démarche eco-friendly pour vous habiller de jour comme de nuit et aussi le label londonien House of Sunny toujours dans une tendance vegan, un peu rétro et riche en couleurs.

Il y a également la jeune marque LXLS qui propose une mode intemporelle et graphique aux accents matrix et monochromes. Admise, une marque parisienne créée par Zoé Leboucher mettant en avant le tailleur, cet indispensable de la garde-robe fabriqué avec des matières biologiques ; la marque ukrainienne Iana Olēnich, avec des pièces "l'eco-leather" et "l'eco-fur" comme des trench en cuir green mais aussi KnowledgeCotton Apparel, une marque danoise Inspirée par la nature et les sports de glisse, Kings of Indigo, le king des vêtements vegan hollondais, Nudie Jeans, les jeans suédois 100% vegan et éco-responsables, Colorful Standard, les basiques colorés et vegan et bien d’autres petites marques qui ont un avenir prometteur dans ce nouveau monde.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article