Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Astuces et Actus

Covid-19 : Un nouveau protocole sanitaire pour les entreprises

Covid-19 5eme vague les regles durcies pour les societes

Face à une cinquième vague de Coronavirus et à une recrudescence des cas de contamination en France, de nouvelles mesures nationales ont été annoncées jeudi dernier par Olivier Véran, Ministre des Solidarités et de la Santé. Hier, c’était au tour de la Ministre du Travail, d’Élisabeth Borne, de publier un nouveau protocole sanitaire à appliquer dans toutes les entreprises françaises. En effet, personne n’est épargné par cette épidémie qui menace le monde depuis près de 2 ans maintenant et qui n’a de solutions que la vaccination et des gestes barrières strictes et bien respectés. Quelles sont donc les nouvelles règles à appliquer en entreprises ? Qu’en est-il du télétravail ?

Le retour à la règle des 2 mètres. Délaissés par beaucoup depuis quelques mois, les deux mètres de distanciation entre les salariés que ce soit dans les couloirs, les bureaux et surtout dans les restaurants collectifs ou le masque n’est bien sûr pas porté, sont désormais redevenus obligatoires. Les employés devront encore une fois réorganiser leurs cantines pour que chaque salarié y déjeunant ait bien ses huit mètres carrés.

Le port du masque est aussi une nécessité en entreprise, dans tous les espaces communs et notamment dans les salles de repos et de réunion qui doivent bien sûr respectées la jauge fixée. En effet, les porteurs de masque ont peu à peu délaissé cette règle pourtant très importante d’où un rappel à la mobilisation des salariés par la Ministre du Travail qui menace par une augmentation des contrôle de l’inspection du travail.

Pour éviter la diffusion du virus et les contaminations dans les lieux de travail, il est également préconiser, dans le protocole du Ministère, d’aérer tous les espaces et d’en assurer une ventilation constante "de préférence de façon naturelle" en ouvrant les fenêtres ou "à défaut grâce à un système de ventilation mécanique conforme à la réglementation" lorsque la configuration du bâtiment ne permet pas une méthode d’aération naturelle. Mais ce n’est pas tout, il est aussi demandé aux entreprise de "prévoir un système de mesure de CO2 en cas de difficulté pour garantir la qualité de l’air, afin d’alerter les occupants de la nécessité d’aérer ou limiter l’occupation des lieux".

Sur la question du télétravail, alors que la Belgique a fait le choix de rendre cette pratique obligatoire pour les emplois qui le permettent, en vue d’enrayer le fort rebond de l’épidémie de COVID-19 dans le pays. En France, imposer le télétravail n’est pas encore d’actualité pour le moment. Le Ministère du travail n’annonce aucun changement de ce côté et laisse le soin à chaque entreprise de s’organiser comme elle le souhaite. Élisabeth Borne le confirme en déclarant que "90 % des adultes sont vaccinés" et que "La situation n’est pas la même qu’il y a un an […]. On a aujourd’hui d’autres armes. Mais il faut appliquer les gestes barrières."

A LIRE : Coronavirus : Faut-il laver son masque après chaque utilisation ?

Selon Benoît Serre vice-président de l'ANDRH (Association Nationale des DRH) et Directeur des Ressources Humaines chez l’Oréal, imposer le télétravail aux entreprises "ça désorganise quand même beaucoup", il ajoute que "Depuis la rentrée, on sait qu’il y a à peu près 20% des gens en télétravail en temps partiel. Avant la crise, on était à 3%. Mettre en place le télétravail de principe n’offre donc pas un gain sanitaire très fort, puisqu’au maximum, on sait qu’on est à 30-35% de télétravail".

La Ministre du travail invite donc tous les employeurs à faciliter le déploiement du télétravail, "en tenant compte des enjeux d'organisation du travail, des risques liés à l'isolement des salariés, ou encore de la difficulté à respecter les gestes barrières" sans en faire une mesure obligatoire.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article