Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Astuces et Actus

Covid-19 : les nouvelles mesures sanitaires pour faire face à la cinquième vague

Coronavirus 5eme vague OMICRON restrictions

Face à la forte reprise de l’épidémie de Coronavirus et la découverte du variant Omicron, la France mais aussi beaucoup d’autres pays Européens annoncent de nouvelles mesures sanitaires plus dures pour éviter de tomber dans le même scénario que par le passé. Suite au conseil de défense sanitaire exceptionnel du 6 décembre dernier, le Premier Ministre, Jean Castex, et le Ministre de la santé, Olivier Véran ont animé une conférence de presse expliquant que seul le bouclier vaccinal ne suffira malheureusement pas à freiner la progression du virus et que d’autres mesures restrictives étaient nécessaires pour passer le cap de cette 5e vague de COVID-19 sans trop de dégât.

Le Premier Ministre exhorte donc les français qui ne sont pas encore vaccinés à le faire et appel au bon sens de tous pour traverser la crise, en déclarant que "Cette situation veut que nous soyons lucides sans céder pour autant au moindre affolement. Si le nombre de cas est à nouveau très élevé, la situation n'est pas la même qu'il y a un an". Selon santé publique France, nous enregistrons plus de 95 000 nouveaux cas, au 7 décembre 2021, avec un taux d’incidence de 443,96 cas pour 100 000 habitants. Les chiffres sont certes élevés mais restent encore à ce stade maitrisables si les nouvelles restrictions sont suivies correctement par tous.

Il y a tout d’abord, la vaccination des enfants âgés de 5 à 11 ans dont le taux d’incidence explose ces dernières semaines et atteint 391 chez les 0-9 ans. Elle sera ouverte, dans un premier temps, à partir du 15 décembre, à tous les enfants à risque susceptibles de développer des formes graves et notamment ceux souffrant de maladies chroniques ; pour être étendue, "à tous les enfants", "sur la base du volontariat, si possible d'ici la fin de l'année". Les personnes de plus de 65 ans sont aussi appelées à se faire vacciner au plus vite.

Autres mesures, le port du masque redevient obligatoire dans les écoles (dans les salles de classe et dans la cours), le télétravail est de retour mais bien sûr sans obligation avec tout de même une recommandation de deux à trois jours par semaine pour les entreprises privées et pour la fonction publique. Les réunions en présentiel devront aussi être limitées à celles qui sont obligatoires.

Pour les bars et les restaurants, pas de changements. Après des rumeurs qui ont fait craindre le pire aux professionnels du secteur, toujours les mêmes mesures à savoir la présentation d’un pass sanitaire et la recommandation d’une bonne gestion des espaces afin d’améliorer "L'organisation des flux du public à l'extérieur et à l'intérieur" et "de limiter les croisements et interactions sociales". Les boites de nuit, par contre, n’ont pas eu la même chance. Elles seront toutes fermées, temporairement, à partir du 10 décembre pour les 4 prochaines semaines. Jean Castex rassure tout de même en déclarant : "Nous le ferons en accompagnant économiquement les entreprises concernées, nous l'avons toujours fait et nous devons le faire autant que nécessaire".

A LIRE : Vaccin contre le Covid-19 : les remèdes naturels pour soulager ses effets secondaires

Le Premier Ministre conseil également, à tous, de "lever le pied" sur les festivités au moins jusqu’à la fin de l’année, dans les sphères publiques mais aussi privées où "les risques de contaminations sont le plus élevés". Pour les grands évènements de type marchés de Noël ou encore la Fête des lumières de Lyons "Nous ne décidons pas leur interdiction. Ils peuvent se tenir, mais vous ne pourrez plus boire un coup, manger quelques choses à l'issue. A l'extérieur, dans les zones de restauration, il faut des règles strictes. Si ce n'est pas possible, ces activités de restauration pourront être interdites".

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article