Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Astuces et Actus

Transports en commun gratuits, une belle action écologique et sociale

France : Transports en commun gratuits

Bus, métro, vélo, tramway…une trentaine de villes françaises adoptent la gratuité totale ou partielle de ses transports en commun. Un sujet qui fait régulièrement débat sur la scène politique puisque même si il présente quelques petits inconvénients et notamment celui du financement qui n’est pas des moindres, le transport gratuit a tout de même de nombreux avantages.

Tout d’abord, il permet une hausse de la fréquentation. Comme tous les services non payants, les moyens de transports ne font pas exception à la règle est voient leur usage augmenter grâce à cette gratuité. Ce fut le cas dans la ville de Dunkerque qui a vu la popularité de son réseau grimpée de plus de 85% en semaine et de plus de 125% le week-end. Proposer un transport sans frais peut également avoir des bienfaits écologiques sur la planète ; pour se rendre au travail ou aller faire leurs courses, les automobilistes préféreront prendre le bus ou le tram au lieu d’utiliser leur voiture avec tous les problèmes de circulations et de stationnement. Cela diminuera les encombrements et limitera alors les émissions de gaz à effet de serre et la pollution.

Mais ce n’est pas tout, cette mesure de gratuité des transports en commun peut aussi réduire les dépenses de fonctionnement des bus, des métros…en supprimant la production des tickets et des machines qui permettent de les composter mais également des agents de contrôle . Elle aide les familles à faire des économies sur leur budget transport qui représente, selon l’Insee, prêt de 20% de leur budget total.

Une gratuité partielle ou totale, pour tout le monde ou juste pour certaines catégories de personnes (enfants, personnes âgées, étudiants…), les week-ends et jours fériés ou tous les jours, chaque pays, chaque ville a la liberté de décider si elle veut et peut appliquer cette formule et choisit la meilleure manière de le faire. En 2013, c’est l’Estonie qui a ouvert le bal en devenant la première nation au monde à proposer une gratuité totale des transports en commun sur tout son territoire ; suivie le 1e mars 2020 par le Luxembourg.

En France, certaines villes comme Dunkerque, Calais, Libourne, Niort, Cahors Gap, Porto Vecchio, Puteaux ou encore Aubagne, ont déjà adopté cette nouvelle façon de se déplacer avec des métros, bus, tram, métros gratuits pour tous les usagers sans aucune distinction d’âge, de métier, de jour ou autre. On compte actuellement 35 communes qui seront bientôt rejointes, d’ici 2022, par Douai pour le plus grand bonheur de ses habitants.

A LIRE : Rentrée scolaire : nos astuces pour faire des économies sur les fournitures

Certaines autres villes comme Seine-Maritime et Rouen testent depuis un an la gratuité pour l’ensemble des usagers mais seulement les samedis. D’autres telle Montpellier ont opté pour des transports complétement gratuits pour les personnes de moins de 18 ans et de plus de 65 ans et gratuits juste les week-ends pour les autres. A Nantes, depuis avril 2021, la gratuité s’applique le samedi et le dimanche pour tous les nantais et les touristes. A Lille, pour les moins de 18 ans, il faudra attendre le 1e janvier 2022 pour pouvoir se déplacer sans débourser un sous.

Pour la capitale, les usagers de moins de 18 ans des bus, métros et RER parisiens peuvent voyager gratuitement, depuis septembre 2020, en se faisant rembourser le cout de leur pass Imagine’R. Une mesure qui s’applique également pour les abonnements Vélib métropole " v-Plus Jeune " mécanique des parisiens et parisiennes de 14 à 18 ans. Mais à quand la gratuité totale pour Paris et les grandes villes de France !?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article