Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Astuces et Actus

Quelles activités parascolaires pour les enfants ?

Activités parascolaires pour les enfants

Chaque année, pour la majorité des parents, la rentrée scolaire est accompagnée de l’inscription aux activités extrascolaires et c’est souvent la grosse galère pour trouver la bonne activité pour chaque enfant, le créneau horaire qui convient à tous et le bon équilibre entre devoirs d’école et détente. Il est certain que concilier tout ça peut parfois se révéler très compliquer surtout lorsque l’on a plusieurs enfants et que l’on travail mais cela reste la meilleure solution pour ne pas voir sa fille ou son fils tout le week-end ou le mercredi après-midi cloitrés devant la télévision ou les jeux vidéo qui à terme peuvent devenir néfastes pour eux.

En effet, les activités parascolaires ont beaucoup de bienfaits pour les touts petits mais aussi pour les plus grands. Sport, musique, danse, dessin, peinture…et autres activités permettent, tout d’abords, une meilleure réussite scolaire en donnant aux enfants le sentiment de confiance en soi et la motivation dont ils ont besoin pour bien travailler en classe. Elles aident aussi au développement du sens de l’effort et de la persévérance en apprenant à nos chérubins la patience, l’implication et la rigueur. Elles rendent certains petits très timides et réservés plus sociable en les encourageant à se faire de nouveaux amis en dehors du cercle scolaire ou familial. Et enfin, elles contribuent à adopter une vie plus saine avec des moments de plaisir, de détente et de divertissement qui stimulent le physique et le moral des enfants et leur permet de mieux dormir et d’être plus zen.

Alors quelles activités sportives, culturelles et artistiques choisir en fonction du caractère et des envies de nos petits ? Et comment réussir à faire le bon mixage pour que ces activités extrascolaires soient sources de bien-être et d’équilibre pour eux?

Le sport pour maintenir une bonne forme physique

Inscrire son enfant pour faire une activité sportive lui permettra de s’évader de son quotidien à l’école, de s’amuser, de se défouler, de se faire de nouveaux amis, de relever des défis…pour une meilleure santé physique mais aussi mentale. Selon le type d’activités sportives pratiquées, il acquerra confiance, humilité, détermination, discipline…Pour les timides et ceux qui manquent de confiance en eux, ce sera les sports collectifs comme le football, le basketball, le rugby, le handball, le hockey sur gazon, le volley-ball…qui permettent de développer l’esprit d’équipe et la sociabilité, ou encore les arts martiaux comme le judo, le karaté, le taekwondo…qui aident à la discipline, à la défense et au respect de l’autre.

Pour les agités, les maladroits et ceux qui ne tiennent pas une minute au même endroit, ce sera plutôt les sports individuels comme la natation, l’athlétisme, le tir à l’arc, la course à pied, le roller, le cyclisme…ou encore le tennis, la danse classique ou moderne, l’équitation, la gymnastique, le yoga, la boxe…mais aussi le tennis de table, le billard, le bowling, l’escrime, le patinage…

Les activités artistiques et culturelles pour nourrir l’esprit

En plus d’une ou deux séances de sport par semaine, il est conseillé d’initier son enfant à des activités parascolaires plutôt culturelles pour développer leur fibre artistique encore très peu mise en avant dans les écoles. Il peut alors s’intégrer dans un groupe pour faire du dessin, de la peinture, de l’art plastique, de l’origami, de la poterie mais aussi du théâtre. Une distraction de plus en plus populaire qui est très recommandée par les psychologues pour aider les enfants timides et effacés à s’ouvrir aux autres, à s’extérioriser, s’exprimer et acquérir une confiance en soi pour un meilleur développement personnel.

Certains enfants, même petits, montrent un intérêt tout particulier pour la musique. N’hésitez pas à les encourager car jouer d’un instrument musical quel qu’il soit (piano, guitare, violon, batterie…) est à la fois relaxant et stimulant. L’apprentissage de la musique améliore la concentration et la mémoire, il apprend à l’enfant à coordonner ses mouvements, à libérer ses tensions, à avoir une bonne posture, à être plus discipliné mais aussi à avoir une meilleure estime personnelle et une confiance en lui-même. Ce qui est très important pour le présent mais surtout pour le futur d’un enfant.

A LIRE : Conseils pour réussir votre déménagement et éviter les tracas

Savoir faire le mixe parfait pour trouver le juste milieu

Attention, faire des activités parascolaires ne veut pas dire que votre enfant va passer toutes ses heures libres à faire du sport, de la musique et autres disciplines en jonglant de l’une à l’autre, sans arrêt. Il doit aussi avoir le temps de se reposer, de faire ses devoirs, de participer à la vie de la maison et de partager des jeux et des moments de détente avec ses frères, ses sœurs et ses parents. Selon certains spécialistes, il doit même pouvoir s’ennuyer car l’ennuie et les rêveries sont souvent source de créativité et permettent même d’apporter un équilibre au cerveau de nos bambins.

Alors pour le bon équilibre de nos enfants et pour éviter qu’ils se sentent surcharger par plusieurs activités, il est important de trouver le bon dosage qui dépend bien sûr de votre emploi du temps mais principalement de votre enfant. En effet, le type d’activités et leur nombre sont fonction de l’âge, du tempérament et des envies de chaque petit. L’essentiel est qu’il prenne du plaisir dans ce qu’il fait et qu’il ne se sente pas obliger de pratiquer une discipline pour faire plaisir à papa et maman. Vous pouvez même l’emmener à des cours ouverts organisés justement pour permettre aux enfants de se faire une idée plus précise d’une l’activité avant de s’y consacrer, pour un temps.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article