Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Astuces et Actus

Comment protéger ses rosiers de l’hiver ?

Proteger les rosiers du froid en hiver

Il existe plusieurs sortes de roses, selon les régions et leur climat. Nous avons la Rosa Gallica Officinalis, la quatre Saison Damas, la Rosa x centifolia, la Semi-plena, la Roseraie de l'Hay, la rose Château du Rivau, la Red Parfum, la The Pilgrim, la Scepter Isle et bien d’autres. Certaines classées comme anciennes roses de jardin sont extrêmement tolérantes aux températures froides, tandis que d'autres, comme les thés hybrides, subissent des dommages considérables. Il est donc conseillé de toujours sélectionner les plus rustiques et résistants comme les Bobbie James, le Climbing Iceberg, la Compassion ou encore la K.R Moonlight, surtout si vous habitez dans une zone très froide.

Si ce n’est pas le cas, il y a plusieurs moyens de protéger ses rosiers pour l'hiver et éviter les effets néfastes du gel et du dégel. Assurez-vous qu'elles entrent complètement en dormance. Pour ce faire, arrêtez de les fertiliser suffisamment tôt pour que la croissance ralentisse. Aucun engrais ne doit être appliqué après le 15 août. Pour favoriser davantage la dormance, arrêtez l'épiaison ou la coupe des fleurs après le 1e octobre.

Après cela, vous devez couvrir vos rosiers mais attention pas trop tôt. Vous devez d’abords tailler un peu les tiges si elles sont trop grandes, couper les fleurs sèches, vérifier qu’ils ne sont pas malades et les débarrasser des feuillages et des débris qui les entourent. Vous pouvez ensuite passer à la protection de vos rosiers en appliquant des méthodes rapides et pas chers.

Pour les rosiers buissons, vous pouvez pailler l’arbuste en mettant de l’écorce, des feuilles et des copeaux de bois à sa base, juste avant le premier gel de l’hiver. Vous pouvez aussi essayer le buttage, c’est-à-dire qu’en plus de pailler vos rosiers vous aller aussi recouvrir le pied de votre plante, à environ 30 cm de hauteur, de tourbe. Cette méthode est souvent recommandée pour les rosiers Hybrides de Thé, les rosiers de Chine, les rosiers grimpants ou les rosiers de la famille des Noisettes, très sensible au froid.

Pour les rosiers arbustes, très fragiles, mettez un voile d’hivernage que vous pouvez fabriquer vous-même avec de la toile de jute, de la ficelle, du paillis organique et des piquets. Ce dispositif servira de barrière contre le froid, le gel mais aussi les vents violents. Si vous avez des rosiers grimpants, très vulnérables aussi aux basses températures, notre conseil est d’envelopper leurs tiges avec de la toile de jute ou encore les mettre au sol et les couvrir entièrement d’un paillis protecteur.

A LIRE : Des plantes d’intérieur pour décorer votre maison

Pour protéger vos rosiers en pot, surtout si vous habitez dans une région où le gel est fréquent, c’est encore plus facile. Il vous suffit de les rentrer à l’abri dans votre garage ou d’enrouler le pot dans du papier bulle et le poser sur une plaque en polystyrène pour l’isoler, de tous les côtés, du froid. Autre astuces pour garder ses rosiers en bonne santé en attendant la fin de l’hiver, c’est de protéger leur point de greffe, là où commence la poussée de leurs branches. C’est, en effet, la partie la plus sensible de la plante. Pour cela, il vous suffit simplement d’enterrer ce point d’environ 5 à 10 cm.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article